Chambres d'hôtes Danièle et Hervé

Activités > Vélo et VTT > La route des vins en vélo

Randonnée cycliste de la Route des vins

Télécharger au format PDF

Découvrez la route des vins d'Alsace

Présenté par le Club de Cyclotourisme Vallée de Munster

Un itinéraire pittoresque, des cépages étonnants : Riesling, Svlvaner, Pinot Blanc, Gewurztraminer, Pinot Noir, Muscat d'Alsace, Tokay Pinot Gris.Des vins prestigieux à Appellation d'Origine Contrôlée "Alsace, Alsace Grand Cru et Crémant d'Alsace".

Laissez-vous surprendre !

Cartes Routières Recommandées

IGN n°31 Carte de promenade au l/100000ème ou particulièrement recommandées : IGN Découvertes régionales : "Le Haut-Rhin à bicyclette"

Renseignements : Association Départementale du Tourisme du Haut-Rhin, 1 Rue Schlumberger - 68000 COLMAR - Tél. 03 89 20 10 68 et Carte des "Parcours Cyclables du Bas-Rhin"

Renseignements :
Conseil Général du Bas-Rhin, Direction de l'Aménagement et des Equipements, Services des Routes Départementales
Place du Quartier Blanc
67964 STRASBOURG CEDEX 9
Tél. 03 88 76 67 67

L'ALSACE pratique

Grande par sa renommée, l'Alsace est la plus petite région de France, 190 Km de long et 50 Km de large pour une superficie de 8280 Km2, sa population avoisine les 1,7 millions d'habitants. Deux département seulement compose cette région, le Bas-Rhin (67) et le Haut-Rhin (68). Son Climat

Semi-continental, étés chauds, hivers froids et souvent enneigés. Protégée des vents d'ouest par le Massif des Vosges, Colmar à 14 kilomètres de Soultzbach les Bains a la pluviométrie la plus faible de France. L'Alsace peut aussi s'enorgueillir de très belles avant et arrière saisons. C'est pour cette raison que les Rondes des Grands Crus et du Vignoble d'Alsace peuvent s'accomplir de Mars à Octobre. Son domaine cyclable

Petit paradis du cycliste avec plus de 1200 Km d'itinéraires cyclables. Ce réseau, le plus dense de France, rend possible la découverte de sites préservés.

Soultzbach-Les-Bains

vous invite à un un voyage à travers de riches cépages alsaciens en conjuguant cette aventure avec la découverte de la Route des Vins, ses villages fleuris et pittoresques, ses lieux insolites, ses ruines de châteaux et ses légendes où l'histoire devient un agréable passe-temps. L'Alsace est une région originale par sa diversité, elle vous offre un éventail historique, culturel et gastronomique très étendu. Entre Rhin et Vosges, plaine, vignoble et montagne, il suffit de se laisser entraîner parmi une population chaleureuse, la vivacité des traditions et un artisanat unique qui composent un endroit de France où il fait vraiment bon vivre.

A voir

L'église paroissiale : choeur et célèbre custode (XVè siècle), nef de 1738 avec trois autels baroques (XVIIIe siècle), clocher de 1898. La Chapelle Sainte Catherine, citée en 1620 mais avec une prébende existant dès 1466. Les Maisons Werle (1727) et Mettauer (1771). La fontaine au lion (1601). Le Calvaire de 1784, la Croix de 1724. Le Château Hattstatt/Schauenbourg (XVè siècle) actuellement Maison Sainte-Anne. Les Célèbres pierres tombales de Jacques de Hattstatt, les maisons à colombages etc...

Située dans le canton de Munster à 14 kilomètres de Colmar, Soultzbach-les-Bains, 6l 1 habitants, s'étend entre 320 et 901 mètres d'altitude sur une superficie de 706 hectares dont 540 de forêt. Cité dès 1211, fortifiée en 1275 avec droit de ville, Sulzpach (de sulze, saumure et bach, ruisseau) puis sulzbach et enfin Soultzbach, fit partie des grands domaines des nobles de Hattstattt qui, excepté une courte période, la possédèrent jusqu'en 1585, année de l'extinction de la dynastie. Le château de Soultzbach (aujourd'hui Maison Sainte Anne) était le centre administratif de leurs terres situées au-delà des Vosges. Jacques de Hattstatt donna des statuts à Soultzbach dès 1505, organisa et favorisa la cité. Vinrent ensuite les Schauen-bourg qui y régnèrent jusqu'en 1790. Epargnée pendant les deux guerres, Soultzbach connut cependant quelques sinistres, notamment celui de 1844 où pratiquement la moitié du village fut détruite.

Une légende raconte qu'une génisse découvrit en 1603 une source qui allait faire couler beaucoup d'encre, en effet une vingtaine d'ouvrages lui fut consacrée. Son passé thermal prestigieux nous apprend que des personnages aussi surprenants que l'Archiduc Léopold d'Autriche, Elogius Schneider, vraisemblablement Voltaire et de toute façon Casanova (1782) vinrent à Soultzbach. Sauvés une première fois grâce à la famille De Gonzenbach venue de Suisse en 1842, les bains allaient ensuite disparaître, la commercialisation de l'eau de source s'arrêta brutalement en 1993- Afin de rappeler son passé thermal, le rajout "les bains" lui a semble-t-il été donné entre les deux guerres grâce à l'instituteur et historien local, Xavier Sengelin.

L'Alsace, Route du vin